Romain & Austin in New York

Romain & Austin in New York

L'aventure new-yorkaise d'une famille de français depuis 2007

Monster Job Fair

Comme des milliers de New-yorkais (non, je n'exagere pas dans les chiffres), je suis allee aujourd'hui a la Job Fair de Monster, un forum de l'emploi organise par un site de recherche d'emploi.

Je n'etais pas la seule a avoir programme cet evenement dans mon planning de recherche de la semaine.  Le forum avait lieu dans un hotel de la 32eme rue mais la queue  s'entendait jusqu'a la 33eme rue. Je me doutais bien que ce "super" forum n'allait pas etre miraculeux mais j'ai quand meme attendu. Je voulais voir a quoi ressemblait une "Job Fair" et s'etait aussi interessant de discuter dans la queue avec les autres "jobhunters". Et j'ai eu tout le temps pour le faire puisque j'ai pris place dans la queue vers 10h45 pour n'acceder au forum qu'a 12h15. J'ai donc discute avec ma voisine de queue qui avait largement passe l'age de la retraite francaise, une bonne soixantaine. Elle cherchait un poste dans la communication, avait apparemment bosse dans des banques ... Un sacre personnage, bien aigri, qui pestait contre les delocalisations. Devant moi, une jeune diplomee qui souhaitait trouver un job dans le design. Puis une autre rigolote, tres piplette, une commerciale, qui nous a raconte sa vie et celle de son chien qui serait apparemment une star de TV (mes voisins de queue avaient l'air de connaitre). Apparemment le toutou gagnait une fortune pour ses apparitions sur le petit ecran mais elle n'avait le droit de toucher a cet argent que pour ses soins, son veterinaire etc. Bref, l'attente fut longue mais riche en histoires en tout genre.
jobfair.JPG
Comme je l'imaginais, le forum etait sans interet. Une petite dizaine d'exposants etait present et aucun n'etait interessant pour moi. Essentiellement des postes de commerciaux et comme m'expliquait Anna, la proprietaire du celebre chien, des postes avec des remunerations basees uniquement a la commission. Parmi les exposants se trouvaient Avon (cosmetiques) qui cherchait des vendeuses pour des reunions du type tupperware ou du porte a porte grosso modo, une compagnie d'assurance, une chaine de restaurants, une banque et deux ou trois societes de coaching ou de formation.

Bref, une experience a ne pas renouveler sauf si j'ai envie de papoter avec des americains en recherche d'emploi comme moi.

Partager cet article

Commenter cet article

Nicolas 30/01/2008 17:21

Rien que pour l'histoire du chien ça valait le coup ;-)