Romain & Austin in New York

Romain & Austin in New York

L'aventure new-yorkaise d'une famille de français depuis 2007

Les machines a salir ...

Après bientôt 3 ans a New York, une des choses (hormis la nourriture) qui nous manque le plus est notre machine a laver. Avoir une machine a laver dans son appartement est un grand luxe et il faut déjà s'estimer heureux quand vous avez une "laundry room" (une salle avec des machines a laver et des sèches-linges).

 

Cette fameuse pièce est parfois a chaque étage dans les grands immeubles, sinon généralement au sous-sol ou plus rarement comme chez nous au dernier étage. Dans notre immeuble de 50 logements, nous disposons de 4 machines a laver et 4 sèche-linges.

machine

 

Ces grosses machines volumineuses sont bien loin d'offrir la même qualité que nos machines européennes :

- elles "lavent" en 30 minutes

- elles ont un axe vertical et se remplissent par le haut

- elles lavent avec de l'eau tiède : même quand on utilise le programme "hot" ce n'est jamais très chaud

- elles ne sont pas très efficaces sur les taches

... et le linge ressort parfois plus sales qu'avant lavage (traces de lessive).

machine2

Bref, la machine a laver est fréquemment au centre de discussions d'expatriés, a la recherche des trucs et astuces pour avoir du linge propre. D'ailleurs je suis preneuse de tout bon conseil.

 

Il y a quelques jours j'expliquais a mes collègues qu'en France nous avions dans tous les appartements et que nos machines avaient des cycles qui duraient bien plus longtemps. Et la ils m'ont regarde médusé et j'ai eu le droit a la question "mais a quoi cela sert". J'ai renoncé a me lancer dans de longues explications sur les bienfaits de nos bonnes machines a tambour, aux multiples programmes, qui chauffent jusqu'à 90 degrés. Beaucoup de mes collègues ont opté pour la solution facile "wash & fold" : on emmène le linge au pressing du coin qui vous fait payer un prix au poids (près de chez nous 0.80 dollar la livre, soit environ 1,30 euro le kilo) et vous rendent votre linge le lendemain lavé et plié. Et puis si le linge est taché, la solution est aussi toute trouvée : on jette et on rachète, vive la société de consommation !

 

Une différence culturelle aussi importante : le new-yorkais (je ne sais pas si on peut généraliser a l'américain) ne peut pas se passer du sèche-linge et a du mal a concevoir qu'on puisse faire sécher son linge naturellement.

 

Encore un mystère que je n'ai pas bien compris non plus, ce sont les lessives a base d'eau de javel ("bleach"). Je n'ai pas bien saisi leur bienfait et quand les utiliser. Amis lecteurs, si vous pouvez m'éclairer n'hésitez pas ...

Partager cet article

Commenter cet article

Caroline 03/08/2010 18:02


Au Québec, c'est pareil...on s'arrache les cheveux pour essayer d'avoir le linge propre à la sortie de la machine!
Le cycle de lavage est super court(25 min!), alors on utilise des produits détachants à gogo (merci pour l'environnement...), du coup, on se prend à rêver de nos bonnes machines à laver
européennes...qui l'eût cru?!


cecile 13/07/2010 10:25


Alors voila un truc que m'a donne une amie canadienne (tu connais peut-etre deja), ca évite les taches de lessive.
En France tu mets ton linge puis la lessive et ensuite tu allumes ta machine a laver qui se remplit d'eau. Et bien la, il faut allumer ta machine, mettre la lessive et une fois que le tambour est
rempli d'eau et que la lessive s'est mélangée, tu mets ton linge. Et ca marche !


Patricia 07/05/2010 11:13


Bonjour,
J'ai découvert votre blog par hasard et je vous lis avec plaisir depuis Paris.
C'est étonnant cette histoire de machines à laver car on imagine les américains très maniaques avec la propreté.
Les lessives à l'eau de javel, c'est peut être exclusivement pour le coton blanc ????? Draps, linge de maison, sous vêtements, enfin tout ce qui pourrait bouillir chez nous ???????


Jennifer 20/04/2010 17:45


Bonjour, j'arrive sur ton blog par ricochet, apres que tu aies laisse un gentil com sur le mien, merci !!
Me voici a present plongee dans les aventures de Romain in the City, et cet article sur les tourments de la desperate housewife est criant de verite !!
A bientot sur la toile !


geneline 20/04/2010 08:30


Je vous trouve mesdames (tiens où sont les hommes? ils ne savent sans doute pas lire !) un peu systématiquement sévère avec le système de lavage américain collectif! C'est vrai qu'il faut faire les
lessives avant que le linge soit vraiment sale, mais le traitement antitaches avant le lavage marche très bien. C'est vrai qu'on a un peu -beaucoup- la nostalgie du"blanc blanc". Pour la couleur
toutes les lessives ne sont pas avec bleach. mais surtout j'apprécie d'avoir seulement à signaler au doorman la machine en panne, de défaire les lits le matin et de les refaire deux heures après
avec des draps propres sans avoir à plier, repasser (oui avant de mettre dans les placards). Même chose pour les serviettes de toilettes, les pyjamas... Que de temps gagné !
Je n'ai pas vécu l'expérience avec des tout petits, mais là, ça doit se compliquer!


Cat 18/04/2010 16:39


Meme problemes avec ma machine ici...
Pour ce qui est du sechoir, beaucoup l'utilise pour ne pas repasser. Ils sortent le linge dirrectement a la fin du cycle de sechage et le plie.
J'utilie du savon de marseille pour les taches qui ne partiront pas avec le spray. Merci pour se post!


Alexandra 16/04/2010 19:31


Bonjour,
Je lis régulièrement votre blog parce que j'ai vécu pendant un an à côté de Philadelphie et tous vos articles m'ont appris (et m'apprennent encore) plein de choses...c'est super alors Bravo!
Pour les machines, j'avais une machine et un sèche-linge dans mon appart (j'avoue c'était HYPER pratique) par contre ça ne lavait vraiment pas beaucoup et mon linge (de couleur blanche et puis
surtout le linge de maison) devenait de plus en plus gris...jusqu'au jour où ma maman est venue me rendre visite et devant "l'ampleur du désastre" m'a fait acheté une lessive que sa mère utilisait
il y a 50 ans!!! Je ne me souviens malheureusement plus du nom...mais le paquet est orange fluo et le nom écrit en bleu, peut-être oxyclean...et comme par magie, au bout de 3 lavages (déjà avec 1
seul lavage et 1 dose de lessive bien forcée) la différence était flagrante!! mon linge était redevenu blanc...avec un cycle de 30 min seulement!! Vous pouvez peut-être essayer...Bonne continuation
et puis Welcome to the new baby! :-)


Ariane 16/04/2010 17:38


Severine, je me permets d'ajouter ma propre experience : ces machines a laver communes se remplissent aussi par devant, quand elles sont en sous-sol (basement), il n'est pas rare de croiser un
cafard, je passe sur les mauvaises heures ou toutes les machines sont prises. Pour ce qui est des taches, apres plusieurs essais de lessive, je retourne a la methode de nos grands-meres : lavage a
la main et hop, en machine.
Pour ce qui est des seches-linge, Cf article du NYTimes (http://www.nytimes.com/2009/10/11/us/11clothesline.html): dans certains etats il est interdit de faire secher son linge a l'air libre...
(soupir)...
Bises
Ariane


Séverine 16/04/2010 17:50



Merci Ariane pour ta contribution. Moi je le fais secher a l'air libre a l'interieur de ma maison. Quand nous avions un balcon, c'etait en effet interdit. De toute facon, je ne l'aurai pas fait
car avec le vent new-yorkais mes petites culottes auraient vole du 28eme etage.



cigale city 15/04/2010 21:52


que de souvenirs tu ravives, Severine!

http://greencard.canalblog.com/archives/2007/09/22/index.html

Sinon pour les cols et autres salissures, un pinceau à pâtisserie(pas de métal, ça rouille avec la lessive)trempé
dans la lessive pure marchait très bien.

Bises à tous les 3.


Orabelle 15/04/2010 20:12


C'est vrai que LAVER son linge, c'est vraiment difficile.
Ce que je fais, c'est de mettre du detachant liquide sur la tache, et meme de laisser tremper dans une petite bassine, juste avant de laver.
La saison du baseball ayant repris, je m'attaque aux taches de terre et d'herbe au genou : le mieux, c'est d'operer le plus tot possible au savon et frotter, et ensuite passage en machine.
J'habite au New Jersey, dans une maison, donc j'ai une machine a laver et une secheuse dans le basement.
Pour le sechage, il y a une loi qui interdit de faire secher son linge dehors (pour ne pas exposer sa lingerie aux yeux des voisins, et pour ne pas donner une mauvaise image du quartier !!). Et les
voisins vous le font savoir s'ils voient du linge dehors (meme des bodys enfant), avant d'aller vous denoncer a la police...


peaudane in NY 14/04/2010 21:24


Nathalie je t'ai reconnu !! et en plus le truc je crois que je te l'avais donne, car on devient vite fou avec ces machines !!!
Moi j'avais un seche-linge qui fonctionnait au gaz, et oui au gaz et qui a faillit mettre le feu a ma maison :-((
Mon premier reflexe sera d'aller acheter une machine, une vraie, car la mienne en plus de ne pas laver, faisait des trous dans les tee-shirt et dans les chemises de mon mari !!!


Sandrine 13/04/2010 23:14


Les machines qui ne lavent sont assez nombreuses en Amérique du Nord ! J'habite Montréal depuis 5 ans et je rêve d'une machine quilave . La notre laisse les taches puis rajoute des peluches !
Bravo pour votre blog !


maud 13/04/2010 20:57


waou je ne savais pas que les americains n'avaient pas de machine a laver dans leur domicile!!!! moi pour rien au monde je ne me separerais de ma MaL, mais c'est vrai que le tarif des "laverie" est
plutot attirant non??


Axelle 13/04/2010 14:27


Bonjour à vous, je lis très régulièrement votre blog que j'apprécie bcp, même si vos posts sont rares ;-)) Mais j'ai cru comprendre qu'un second petit bout allait pointer le bout de son nez, alors
je comprends que vous soyez occupée.
Je voulais juste vous dire que j'aime particulièrement votre blog parce que souvent, il se pose comme un guide pour les nouveaux arrivés... et surtout, pour les franchouillards restés en France qui
rêvent de NYC, il nous apprend énormement de chose. Par exemple, votre dernier article sur l'école primaire !!
Cela me permet également de désacraliser mon rêve américain et de voir les différences entre la France et les USA.
Donc, je viens de lire avec bcp d'interet et de plaisir votre dernier post sur la machine à laver, parce que j'ai halluciné de savoir qu'il y avait donc des endroits communs, dans chaque immeuble.
Est-ce une spécificité New Yorkaise ? Est-ce dans toutes les grandes villes américaines ? Avez-vous la possibilité (le droit ?...)d'avoir une machine à laver pesonnelle ?? Pourquoi, d'ailleurs,
préfèrent-ils les machines communes ? Y-a-til une raison particulière ?
Je lis aussi également le blog de Dolce (que j'apprécie bcp aussi) et de la Petite Toulousaine et je vois donc qu'elles sont confrontées au même pb.
J'avoue que cela fait partie des découvertes ..."exotiques" de ce pays ... ;-))
Merci et continuez.


Séverine 13/04/2010 20:50



En effet, les posts sont plutot rares en ce moment car bebe est sur le point d'arrivee, dans 2 ou 3 semaines maximum. Et ce sera l'objet d'un prochain post, ici on travaille jusqu'a la fin donc
je ne suis pas tres courageuse apres mes longues journees de boulot.


Je ne sais pas si ailleurs aux USA on a des machines dans les apparts. Cela commence a venir neanmoins a New York dans les constructions recentes ou pour valoriser un appartement. La machine dans
l'appart c'est le grand luxe. Difference aussi importante, ici on vous loue des apparts avec l'electromenager (frigo, gaziniere, lave-vaisselle et donc machine a laver/seche-linge si vous etes
chanceux). Par contre, vous n'avez du coup pas le choix du modele. Sinon je pense que la plupart des apparts new-yorkais n'ont pas ete concus pour accueillir une machine a laver (pas d'evacuation
d'eau ou de place) et aussi la peur de l'inondation (d'ou les machines generalement au sous-sol).



Nathalie 13/04/2010 00:42


Comme je compatis, je revis depuis que ma propriétaire a remplacé ma machine des années 50 par une toute neuve (euh,faut pas croire, c'est pas encore comme "chez nous", les odeurs tiennent !) La
seule solution que j'avais trouvé, c'était de mettre la lessive, une grosse dose d'oxyclean, de mettre en route (remplisage et 2 ou 3 minutes de brassage et puis j'éteignais tout et laissais trampé
un bon moment. Mais peux tu faire ça dans une laundry room ?


Séverine 13/04/2010 00:48



Pas sur que je puisse arreter la machine pour laisser tremper. En plus, cela me coutera 2 fois 2,10 $ (oui on paye comme au lavomatic meme si les machines sont dans l'immeuble) donc le 'wash and
fold' serait plus valable.



london attitude 12/04/2010 23:22


Que de souvenirs a la laverie! Le pire c est de passer apres une lessive a l eau de javel avec une lessive de couleur, j en ai fait l'experience a NY et apres ton cycle super mega court de 30 min
ton linge est a peine propre et en plus il est tache :), autant te dire que mon 1er reflexe d europeenne fut la machine a laver dans l appart, et c est un bonheur!


Parisienne 12/04/2010 19:49


Bon, moi j'ai des machines dans mon appartement, avec plein de programmes et de boutons. T'es jalouse?!! ;)


Séverine 12/04/2010 23:21



Dans ton appart carrement ? Je suis jalouse en effet. J'etais en extase devant les machines toutes neuves a la cremaillere de mon ancienne voisine et ta collegue samedi. Je vous envie les filles.
Si j'en avais une dans mon appart au moins je pourrais faire 50 000 essais sans passer ma journee dans la laundry room et vider ma carte.



Dolce 12/04/2010 19:29


Meme probleme chez moi... J'achete du spray pour les taches (sinon effectivement la machine cuit la crasse).
Le cycle des machines est plus court car au lieu de remplir a l'eau froide et de chauffer pour decoller la crasse, ca lave a l'eau chaude direct, donc ca cuit la crasse. You-pi.

L'avantage de la lessive a l'eau de javel ? Ben ca decolore mais ca enleve les taches si tu n'as pas le courage de traquer la tache en question avec du spray !


la petite toulousaine 12/04/2010 16:26


C'est vrai que les machines a laver New Yorkaises sont catastrophique! Si tu as une tache, tu peux dire adieu a ton tee-shirt!
Je pense que la lessive a base de bleach, c'est parce que la machine rend le blanc gris et donc au lieu d'ameliorer les machines a laver et de se demander pourquoi ca ne lave pas, ils rajoutent de
la javel. Si je veux garder un tee shirt ou une robe blanche ici, il vaut mieux le laver a la main.
Dans ma residence, il ya 12 machines a laver et 12 seche linges pour 300 apartements: un vrai embouteillage le week-end! Mais on a un cycle "long": pour 25 cens de plus, tu laves 42 min et non plus
30. Je suis la seule a l'utiliser...
Et petite remarque: on a la meme lessive :)


Nicolas 12/04/2010 15:12


Pour balancer un peu cet argumentaire à charge, un aspect positif du système de machines collectives, c'est de pouvoir lancer 4 ou 5 machines en meme temps. Ca permet quand meme de ne pas y passer
son après-midi.


peaudane in NY 12/04/2010 12:17


Tu ne peux pas savoir le bonheur que j'ai eu lorsque j'ai fait ma premiere machine a notre retour !!! si nous revenons, j'achete une vraie machine a laver. Mon truc pour le blanc, demarrer le
programme et lorsque la machine est plein d'eau et de lessive, arreter et faire tremper. Pas facile pour toi car ce n'est pas dans ton appart, mais le seul moyen qui a permis que les chaussettes de
tennis soient un peu moins sales, j'ai bien dit un peu moins sales !!
pour le seche-linge, je ne l'utilisais que 10 minutes, une fois mon linge seche dans le garage, juste pour le defroisser et ne pas etre oblige de le repasser. En revanche, en France j'ai retrouve
l'eau calcaire, chose que j'avais oublie aux US !!