Romain & Austin in New York

Romain & Austin in New York

L'aventure new-yorkaise d'une famille de français depuis 2007

Guggenheim revisité par James Turrell

Avant sa fermeture mercredi, nous sommes allés faire un tour a l'exposition de James Turrell qui a complètement transformé ce musée a l'architecture extérieure et intérieure si particulière.

L’arrivée dans le musée est en effet surprenante. Une grande toile recouvre la rotonde du Guggenheim du sol au plafond et des LED l'illuminent de couleurs qui varient. Les visiteurs se massent au milieu de la rotonde pour admirer le spectacle de lumières. Les chanceux s'allongent au sol au milieu de la pièce.

Guggenheim revisité par James Turrell
Guggenheim revisité par James Turrell

C'est l'arc-en-ciel de couleurs ...

Guggenheim revisité par James TurrellGuggenheim revisité par James Turrell
Guggenheim revisité par James TurrellGuggenheim revisité par James Turrell
Guggenheim revisité par James Turrell

Mais le reste de l'expo est décevant. Le chemin circulaire, qui se trouve derrière la toile, est complètement vide.

Et pour voir la salle d'expo au 5eme étage il faut s'armer de patience, plus d'une heure d'attente.

Inutile de vous dire qu'on a laisse tomber, pour aller voir l'expo sur les dessins d'Hopper au Whitney Museum dont on a parle Jeanne ici.

J'ai été ravie de retrouver certaines toiles vues a Paris a la superbe rétrospective Hopper l'an dernier. Malheureusement notre grand avait eu sa dose de musées et nous avons du faire l'expo au pas de course.

Nous avons la grande chance d'avoir une carte par l’école d'Austin qui nous permet d’accéder a tous les musées de la ville gratuitement mais sachez que presque tous les musées proposent des périodes gratuites ou quasi. Allez consulter ma page ici (la plus visitée du blog). Et si vous possédez une carte bancaire de Bank Of America, profitez de l’opération Museums on Us tous les 1ers week-ends de chaque mois.

Bonnes visites !

Partager cet article

Commenter cet article

Tietie007 02/10/2013 13:59

New-York, déjà 5 ans ...