Romain & Austin in New York

Romain & Austin in New York

L'aventure new-yorkaise d'une famille de français depuis 2007

Sauvons Groquik !!!

Mais quel rapport avec New York cet article sur Groquik, vous êtes en train de vous demander.
Et bien le lien, c'est qu'en ce moment Nesquik est particulièrement dynamique en terme de publicité sur Manhattan et nous avons rencontré Quicky (apparemment appelé aussi le "Nesquik Bunny") chez Toy's R'us samedi.

Cela m'a donne l'idée d'écrire un article sur Quicky, enfin plutôt sur son prédécesseur Groquik.
Vous vous rappelez de ce fameux personnage. La publicité ci-dessous devrait vous rafraîchir les idées.

En 1993, le Groquik aux formes rondes a fait place au lapin filiforme Quicky. Des groupes de défenseurs de Groquik ont alors vu le jour. Il existe de nombreux sites de fans de Groquik. Vous pouvez aller faire un tour ici, ou la, ou encore par ici, ou par la, ou enfin ici. Même Nestle en 2001 (j'y travaillais a l'epoque) s'était emparé du phénomène et avait créé un site internet événementiel, malheureusement plus visible aujourd'hui. Mais Groquik est resté dans les placards et dans nos mémoires d'enfants. Nostalgie, nostalgie ...

Partager cet article

Commenter cet article

Sébastien C. 17/04/2009 12:55

Hello. J'arrive un peu après la guerre, mais bon. J'ai pu un peu "contribué" à la réhabilitation du personnage Groquik en en faisant la présentateur de notre livre illustré "Nos Jouets 70-80" (il accueille le lecteur, assure visuellement la transition d'un chapitre à une autre et clos le livre). Ca m'a pris pratiquement un an, mais Nestlé France s'est laissé convaincre. Il s'agit d'un livre nostalgique permettant aux parents d'aujourd'hui de redécouvrir leurs jouets, voire de les faire découvrir à leur(s) enfant(s). Le livre vient d'arriver au Canada, mais à ce jour il reste "sold out" sur Amazon.ca... too bad. Voilà, le message est passé... bonne continuation !

seboise 15/04/2008 22:24

Pour moi, c'est le contraire, un lapin filiforme, veut dire, que le produit n'est pas terrible.( eh oui, il est beaucoup plus maigre, car il refuse de boire du Nesquik) Alors qu'avec Groquik, cela signifie que le produit est terriblement bon, on fait pas attention au quantité absorbé. En plus, même, si je ne regarde que la télé le soir, je ne vois pas beaucoup de spot publicitaire Nesquik.

Dolce 15/04/2008 17:54

Le probleme de Grosquik comme son nom l'indique c'est qu'il est gros et meme obese, donc question image de marque, associer dans l'imaginaire des enfants un obese avec une marque, c'est pas bon pour la sante. Tres peu de chance que tu le vois donc reapparaitre... Sauf peut etre dans les rues de New York, incognito chez MacDo !

Emmanuelle 15/04/2008 08:27

A défaut de Groquick, vive le Nesquick inimitable à mon goût....