Romain & Austin in New York

Romain & Austin in New York

L'aventure new-yorkaise d'une famille de français depuis 2007

Notre 1ere "auction"

Désolé pour le rythme ralenti du blog mais il pâtit du rythme intense au boulot, d'une grosse crève qui ne me lâche pas depuis plus d'une semaine et d'une vie sociale animée : apéro de bloggueurs, Mardi des Filles de l'ANY, girl's night out des mamans de la classe de Romain etc.

 

Samedi dernier avait lieu le "grand" évènement de l'année pour l'école, a savoir une grande vente aux enchères pour récolter des fonds, la fameuse "auction".

auctioncarton.jpg

Quasi toutes les écoles en organisent une qu'elles soient privées ou publiques. Je vous avais déjà évoquée brièvement celle du Lycée Français ici. Mais nous ne jouons pas dans la même cour que le Lycée Français qui a récolté cette année 2 millions de dollars. Nous avons l'air de rigolos avec nos 250 a 300 000 dollars. Au Lycée on compte des stars parmi les invités du Gala et des lots hallucinants, dans notre école publique le prix d'entrée de la soirée est beaucoup plus abordable (85 dollars la place contre 400 pour le Lycée) et le public est uniquement composé de parents.

 

Petit rappel pour vous permettre d'évaluer l'importance de cette levée de fonds pour notre école. Comme toute école publique, le gros du budget de fonctionnement vient de l'Etat. La Ville de New York met aussi un peu la main a la poche, surtout qu'en l'Etat décide de faire des coupures drastiques. Comme partout le budget est réduit chaque année et les écoles doivent trouver d'autres sources de financement. C'est donc aux parents de relever leurs manches et trouver des idées pour remplir les caisses. La vente aux enchères représente plus de la moitié des fonds récoltés. Le second poste, c'est tout simplement celui des dons d'argent des parents (en début d'année on vous suggère de faire un don de $750 ou a minima $250). Ensuite ce sont une multitude d'activités de la kermesse a la vente de gâteaux en passant par un partenariat avec Amazon. L'argent récolté permet de faire tourner l'école toute l'année en payant par exemple le ménage de l'école, les fournitures, les ordinateurs, la surveillance de la recrée ... En gros, le budget de l'école paye les salaires du personnel (professeurs et administratifs) et l'association des parents tout le reste.

 

Revenons a l'Auction ...

 

Tout commence par la récolte des lots. Encore une fois, on demande aux parents de s'impliquer en faisant le tour des commerçants et de leur carnet d'adresses pour trouver les lots a mettre en vente aux enchères. L'association suggère que chaque famille fasse au moins 2 dons. Cette année, nous avons tenu cet engagement grâce a notre copine chef privé de  Dîner en Ville qui a offert un cours de cuisine et l'artiste de la famille qui a peint une toile du Bow Bridge pour l'occasion.

Bow-bridge-2010.jpg

 

Les lots sont ensuite répartis entre la vente aux enchères en ligne, du style ebay, et la vente lors de la soirée. Pendant la soirée, le gros des lots est vendu en "silent auction" : sur un papier près de chaque lot, on note le montant de son enchère, son nom et son numéro de paddle (le numéro qu'on lève lors de la "live auction").

Auctioncours.jpg

 

La "live auction" est la vente aux enchères a main levée qui anime une grosse partie de la soirée avec un commissaire-priseur qui débite a toute vitesse les prix qui montent qui montent. La notre était particulièrement impressionnante.

 

Pour notre école, la "live auction" comprenait les lots un peu exceptionnel dont le prix grimpe rapidement comme un package VIP pour aller voir l'équipe des Mets ou plus drôle une fête un vendredi soir de 19h a minuit dans l'école a explorer les couloirs a la lampe torche, danser dans le gymnase etc. Mais le gros de la "live auction" est composé par les projets de chaque classe.

 

Celui de la classe de Romain était une couverture en patchwork avec un dessin de chaque enfant. Il est parti a 1000 dollars. Plutôt bas (nous n'étions que 4 ou 5 familles de la classe) alors que d'autres projets de classe ce sont envoles dont un qui a été acheté pour 8500 dollars.

auctionquilt.jpg

Un peu surprenant pour nous français qui faisons déjà la moue quand il faut acheter 10 tickets de tombolas pour la kermesse de l'école. Mais ici, en tout cas pour notre quartier, beaucoup de parents ont fait le choix de l'école publique alors qu'ils pourraient tres bien payer une école privée (grosso modo entre 20 et 40000 dollars l'année) et allouent un gros montant en dons a l'école dans leur budget annuelle.

 

Deux petits extraits de la soirée pour vous laisser admirer le débit de la commissaire-priseur et dans la 2ème concentrez vous un peu pour entendre le montant de la plus gros enchère (pour ceux qu'ils ne le sauraient pas, vous remarquerez qu'on ne dit pas ici "eight thousand five hundred" mais "eighty five hundreds").

 

 


Partager cet article

Commenter cet article

Hélène 01/06/2011 14:44


Bonjour,
On nous a recommandé ton site pour toutes les petites infos qu'on pouvait y trouver. Et en effet, c'est une mine! Merci beaucoup...
Nous arrivons le 3 juillet avec notre fille de 2 ans. Mon mari a eu une mutation.
Nous viendrons auparavant du 8 au 20 juin pour trouver notre logement (bien utile les infos sur les agences "no fees".)
Mes interrogations du jour se portent sur les crèches à NY... Je trouve peu d'infos et je me demande s'il y a l'équivalent de nos crèches publiques ou privés, comment ça marche...?
Comme tu as deux enfants, je me dis que tu as peut-être et même sûrement des infos.
Merci beaucoup pour ton aide,
Hélène, maman d'Alice, qui commence à angoisser légèrement à l'approche du grand départ ;)


Séverine 06/06/2011 18:34



Je t'envoie un email avec une presentation tres complete.



Joanne GAUTIER 24/05/2011 10:37


Bonjour, nous avons découvert maman et moi votre blog suite à un voyage en famille à NEW YORK en avril 2010,nous sommes tombées sous le charme de cette ville et à travers vous nous avons
l'impression d'y être un peu tous les jours !, vue votre expérience du terrain je me permets de vous demander si vous auriez des contacts aux Etats-Unis (ou au CANADA) de personnes qui
éventuellement auraient besoin d'une baby sitter pour cet été, en effet je suis âgée de 18 ans 1/2 j'ai déjà passé 3 semaines à sacramento en aout 2009 dans une famille et voudrait continuer à
découvrir les Etats-Unis dont je suis complètement amoureuse, maitrisant bien la langue je ne demande bien sûr en échange que le gîte et le couvert et la joie de nouvelles expériences.
Pardonnez-moi de m'adresser à vous ainsi au risque même de vous importuner, mais pour moi il ne s'agit pas de faire un séjour linguistique comme pourrait l'offrir un organisme mais bien de vivre le
quotidien d'une famille dans un pays que j'affectionne particulièrement, en attendant nous continuons à vous lire et à nous "téléporter" à Manhattan ! Joanne


Séverine 31/05/2011 06:07



Desole mais je ne connais personne mais je publie ton commentaire au cas ou cela interesserait quelqu'un.